Ludwig van Montréal: LA RELÈVE | Quelque part, mon jardin: cinq compositeurs, deux ensembles et un spectacle éclaté typiquement montréalais

Par Frédéric Cardin 4 juin, 2018

collectif9 (Crédit: Danylo Bobyk)
collectif9 (Crédit: Danylo Bobyk)

Le samedi 9 juin 2018 à 20 h, à l’Usine C à Montréal, un audacieux spectacle fait de nouvelle musique très éclatée, de théâtre, de poésie et de projections vidéo abordera le thème de l’appartenance et de l’identité. Quelque part, mon jardin / My Backyard, Somewhere présenté par les ensembles montréalais collectif9 et Architek Percussion, sur des textes de Kaie Kellough, lui aussi de la métropole, arrive juste à temps (et enfin!) pour nous plonger de façon positive et créative dans un sujet brûlant. On devrait probablement y inviter tous les politiciens actuels, tiens.

Le spectacle d’une heure et demie environ s’articulera autour des textes de Kaie Kellough, auteur et poète montréalais bilingue dont le travail se concentre justement sur les questions d’identité, le sentiment d’appartenance à une culture, à un lieu.

Continue reading “Ludwig van Montréal: LA RELÈVE | Quelque part, mon jardin: cinq compositeurs, deux ensembles et un spectacle éclaté typiquement montréalais”

Médium large avec Catherine Perrin | Collectif9: donner une couleur plus rock à la musique classique

By: Catherine Perrin 4 juin, 2018

Le groupe collectif9 joue devant un public.

En utilisant une approche hors de l’ordinaire, le groupe collectif9 souhaite rendre plus accessible la musique classique et contemporaine, parfois méconnue du grand public et peu accessible. Par exemple, les membres du groupe utilisent la mise en scène et l’éclairage, et jouent debout devant leur public. Catherine Perrin rencontre trois membres du groupe, qui présentera, le 9 juin à l’Usine C, à Montréal, le spectacle Quelque part, mon jardin, en compagnie d’Architek Percussion.

Listen to the full broadcast on the CBC

Ludwig van Montréal: Review | A cello concerto by Schubert? Believe it.

By Arthur Kaptainis 25 mai, 2018

Matt Haimovitz

Matt Haimovitz (Credit: Brent Callis)

Chamber orchestras have long relied on transcriptions to shore up their limited repertory. Jean-Marie Zeitouni and I Musici de Montréal brought their season to a close on Thursday in Bourgie Hall with a program dominated by such works.

Including, it must be said, a real novelty: Schubert’s “Arpeggione” Sonata. Fans of chamber music will recognize this as the one and only composition of merit for the dodo-like instrument of the title, which became extinct not long after its invention in 1823.

Could the piece work as a concerto for cello and strings? It could and did in a version created by Luna Pearl Woolf for her husband Matt Haimovitz, who was the featured soloist of the evening. Through judicious use of mutes in the Adagio and pizzicato in the finale, Woolf fashioned a string accompaniment that was both faithful to the piano original and idiomatic on its own account.

Continue reading “Ludwig van Montréal: Review | A cello concerto by Schubert? Believe it.”

La Fabrique Culturelle TV: Cordes et discorde

Oxingale Music

06 May 2016

Watch a four minute video of Luna Pearl Woolf’s 12 May 2016 Triptyque program at the Salle Bourgie, Montreal Museum of Fine Arts from La Fabrique Culturelle TV. The program features Mélange à trois, One to One to One, and Rumi: Quatrains of Love.

View original post 293 more words